• Scientifiques de " Salons" ou ultime rempart d'un commerce sans avenir?

     Lettre ouverte des "scientifiques" qui ont refusé le débat  le 18 mai 2011 sur FR3

    Qui dira jamais le confort de situation d'un professeur sans élèves ? A moins qu'il ne raconte ses tribulations passées on peut aisément comprendre qu'il soit satisfait d'être à la retraite et certains donnent encore des conseils qui commencent invariablement par " De mon temps .."

    Qu'il est facile de pantoufler dans les conseils d’administration d'entreprises pour y percevoir des jetons de présence à disserter entre gens bien sous tout rapport et qui partagent vos gratifications à défaut de le faire pour les idées.

    Le débat sur les "mauvaises Ondes" Reportage de Sophie Le Gall du Mercredi 18 mai 2011 sur FR3 est dénigré par les "scientifiques" ci-après...

     

    Qu'un scientifique ne puisse se remettre en question devant l'ampleur des démentis et ne pas tenter de découvrir si par hasard il ne serait pas passer à coté de réalités en écoutant les malheureuses victimes de ses erreurs, celui-ci  ne mérite plus guère le titre de "Scientifique".

    Et voici la réponse de ces "chercheurs" émérites ... Le DÉDAIN.